AbiBac - FAQ : Réponses à vos questions les plus fréquentes


 1. Comment trouver un correspondant ?
◦ Consulter les petites annonces du site de l’OFAJ https://www.ofaj.org/petites-annonces.html
◦ Consulter le comité de jumelage de votre commune
◦ Demander conseil au professeur d’allemand du collège
◦ Demander de l’aide au centre franco-allemand de Touraine http://www.franco-allemand-touraine.eu/
◦ Solliciter l’entourage (famille, amis…)

   
2. L’échange doit-il être réciproque ?
◦ Non, il est possible de passer par une famille d’accueil ou d’être hébergé par une famille dont l'enfant ne souhaite pas venir en France pour une période aussi longue.
     
3. Et si on ne trouve pas de correspondant ?
◦ Il est possible de faire appel à une famille d’accueil (soit avec l’aide du comité de jumelage de votre commune, soit en passant par un organisme privé)
         
4. Quand partir ?
◦ A partir des vacances de printemps. Tous les élèves français partent sur cette période, ce qui permet aux enseignants d’adapter leur progression pour que les éléments essentiels du programme soient vus avant le départ des élèves.
         
5. Comment est géré le passage en classe de première ?
◦ Les enseignants adaptent au mieux leur progression pour que les éléments essentiels du programme soient vus avant le départ des élèves. Le séjour ne nuit donc pas aux apprentissages de la classe de Seconde.
◦ Le passage en classe de Première est décidé en conseil de classe au vu des résultats de l’ensemble de l’année.
◦ Les familles reçoivent les documents administratifs (fiche navette…) à leur domicile pendant le séjour de l’élève.
         
6. Quelle doit être la durée du séjour ?
◦ La durée du séjour doit être de 3 mois ou plus, 2 mois au minimum en cas de difficulté particulière.
◦ Pour obtenir la subvention de l’OFAJ du programme Sauzay (remboursement des frais de transport uniquement), le séjour doit comporter au moins 84 jours consécutifs dont 6 semaines minimum de scolarité et doit s’effectuer en Allemagne. cf. https://www.ofaj.org/programmes-formations/programme-d-echange-brigitte-sauzay.html et https://www.ofaj.org/media/programmes/informations-programme-brigitte-sauzay.pdf
         
7. Où partir ?
◦ N’importe où en Allemagne
◦ Éventuellement en Autriche
         
8. Avec quel type d’établissement faire l’échange ?
◦ Tout type d’établissement scolaire, privé comme public, peut accueillir un élève.
◦ En Allemagne, l’établissement scolaire peut être un Gymnasium ou une Realschule.
         
9. Quel est le coût de l’échange ?
◦ L’organisation et les coûts de transport sont à la charge de la famille.
◦ Dans le cas d’un échange réciproque, les frais de transport sur place, de cantine et d’hébergement sont à la charge de la famille d’accueil. La même règle étant appliquée pendant le séjour de l'élève à l’étranger, il n’y a donc pas de compensations financières.
◦ Dans le cas où une famille accueille un élève sans réciprocité, les modalités financières doivent être fixées entre les familles, le lycée n’intervenant pas dans cet arrangement privé.
◦ En cas de nécessité, la famille peut faire appel au Fonds Social du lycée en prenant rendez-vous auprès de l’assistante sociale du lycée.
◦ Lorsque l’accueil se fait par le biais d’un organisme privé, le coût dépend de l’organisme.
         
10. Quand le correspondant peut-il venir en France ?
◦ Pendant l’année de Seconde (avant les vacances de Printemps) ou de Première de l’élève français.
◦ Le séjour ne peut commencer qu’à partir de la dernière semaine de septembre.
◦ Le correspondant peut venir plus ou moins longtemps que l'élève français(e) ou bien uniquement pendant les vacances (il n’est pas obligé de faire un séjour long).
         
11. Qui organise le voyage ?
◦ Le transport, les modalités d’accueil, les dates exactes des échanges sont organisés par les familles.
◦ Tou(te)s les élèves français(es) partent à partir des vacances de printemps.
         
12. Quelles sont les démarches administratives à effectuer en France ?
◦ Chaque élève a une enseignante référente AbiBac qui suit le dossier de A à Z. C’est à elle que le jeune doit donner toutes les informations. Si besoin, elle peut être contactée par email.
◦ La famille doit remplir le dossier distribué par les enseignantes AbiBac référentes en début d’année et le leur donner dès que possible, elles se chargent de le transmettre au rectorat, à l’OFAJ et à l’établissement scolaire d’accueil.
◦ L’élève français doit déposer le dossier d’inscription rempli au secrétariat pour son correspondant quelques semaines avant l’arrivée de celui-ci.
◦ L’emploi du temps du correspondant peut être adapté à la marge pour faciliter son intégration et l’organisation de la famille d’accueil.
◦ Si l'élève est interne en France, il faut impérativement prévenir l’internat de la date de départ et demander le plus rapidement possible si une place est disponible pour accueillir éventuellement son correspondant.
◦ Si l'élève mange à la cantine, il doit demander une carte de cantine pour son correspondant auprès de l’intendance.  Cette carte de cantine devra être alimentée financièrement par la famille et restituée à la fin du séjour.
         
13. Quelles sont les démarches administratives à effectuer en Allemagne ?
◦ La famille d’accueil doit inscrire l'élève français dans l’établissement scolaire d’accueil et s’assurer que les dates du séjour sont bien connues et acceptées par l’établissement d’accueil.
         
14. Quels sont les formalités et documents à prévoir ?
◦ Carte d'identité valide
◦ Autorisation de sortie du territoire https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1922
◦ Carte européenne d'assurance maladie (CEAM). https://www.ameli.fr/assure/adresses-et-contacts/lobtention-dun-document/commander-une-carte-europeenne-dassurance-maladie-ceam
◦ Penser également à prévoir un petit cadeau pour la/les famille(s) accueillante(s)ainsi que pour son partenaire si l’on en a un(e).
         
15. Comment est gérée la scolarité du correspondant en France ?
◦ Dès que les dates précises du séjour du correspondant sont connues, l’élève doit les transmettre à ses enseignantes référentes d’AbiBac.
◦ La durée du séjour du correspondant peut être différente de celle de l'élève français.
◦ Le correspondant sera scolarisé en Seconde ou en Première (il est impossible de garantir qu'il soit dans la même classe que l'élève français, et ce n'est d'ailleurs pas forcément souhaitable).
◦ Il est possible de scolariser le correspondant dans le collège d’origine de l’élève français, notamment si le correspondant est plus jeune ou si l’élève français est en internat.
         
16. Quelles sont les modalités d’accueil au lycée Paul-Louis Courier ?
◦ Les partenaires allemand(e)s peuvent venir en France pendant l'année de 2nde ou l'année de 1° de l’élève français.
◦ La prise en charge au lycée du partenaire ne peut se faire  que 3 semaines après la rentrée de septembre (soit à partir du 23/09/2019)
◦ Il est impossible de garantir que l’élève français n'aura pas cours le samedi. Il en va de même pour son/sa partenaire. Des aménagements d'emploi du temps au cas par cas sont cependant possibles pour le/la correspondant(e)s.
◦ Si le/la partenaire est plus jeune que l’élève et que c’est nécessaire, merci d'adresser une demande à Mme Castro, Proviseure Adjointe, pour qu'il/elle soit placé(e) en classe de 3° (le lycée Paul-Louis Courier comprend un collège du même nom sur le site du Conservatoire de Tours, rue du Petit Pré).
◦ Si l’élève français est interne, merci se mettre en relation avec la Vie Scolaire du lycée Paul-Louis Courier dès que possible pour demander s'il est envisageable d'avoir une place pour le/la partenaire à l'internat.
◦ Si une sortie extra-scolaire est prévue dans la classe d'accueil du/de la correspondant(e), il/elle y sera invité(e) si le nombre de places le permet. Les réservations pour les sorties se font parfois un an à l'avance et peuvent se jouer à une place près, il nous est donc impossible de garantir cette invitation.
◦ S'il n'y a pas de difficulté particulière, l’élève pourra venir retirer un dossier d'inscription pour son/sa correspondant(e) au secrétariat du lycée une semaine avant l'arrivée de celui/celle-ci.

◦ Il est impossible de garantir que le/la partenaire sera dans la même classe que l'élève français(e).
         
17. Comment se passe le séjour ?
◦ L’élève français est normalement scolarisé dans le même établissement que son correspondant.
◦ Il est intégré à la vie de la famille et suit les activités de celle-ci.
         
18. Que faire si on a prévu des vacances en famille pendant le séjour du correspondant ?
◦ Le correspondant fait partie de la famille pendant son séjour en France, il faut donc prévoir sa présence pendant les vacances. La famille d’accueil prend donc en charge les frais liés à ces vacances.
         
19. Doit-on récupérer les cours en France ?
◦ L’adaptation du jeune à l’étranger demande déjà beaucoup d’investissement. Il est contre productif de doubler sa journée en cherchant à récupérer les cours français.
◦ Les enseignants adaptent au mieux leur progression pour que les éléments essentiels du programme soient vus avant le départ des élèves. Le séjour ne nuit donc pas aux apprentissages de la classe de Seconde.
         
20. Et si ça se passe mal ?
◦ Il faut très rapidement en parler à l’enseignante référente d’AbiBac, sans attendre que la situation ne soit trop dégradée.
◦ Un professeur allemand sur place est référent pour l’échange. Il faut donc le solliciter pour qu’il intervienne.
◦ Il ne faut pas prendre de décision hâtive (retour anticipé…) sans avoir consulté l’enseignante référente d’AbiBac qui peut essayer de vous aider à trouver une solution.
◦ En cas de retour anticipé, l’élève doit reprendre sa scolarité au lycée en France.